top of page
  • Annamel

Bien recevoir en Entreprise : spécial Afterwork de l'été



Au boulot, à Paris au mois d’Août ? Vacances envolées ? Envie de retenir la légèreté du corps, de l’esprit et des relations ? Désir d’étirer l’été jusque fin septembre ? C’est possible… Organisez des afterwork friendly !

  • Make it open : invitez tous ceux qui sont là, même ceux que vous ne connaissez pas, ceux qui ne font pas partie de vos équipes, les stagiaires, les vacataires, les partenaires, les fournisseurs, les gens du ménage…Décloisonnez, c’est le moment de découvrir des gens que vous croisez tous les jours sans les voir. C’est aussi le moment de vous montrer sous un jour différent.

  • Make it simple : invitez sans formalisme et créez une récurrence : « rendez-vous tous les jeudis d’Août et de Septembre, à 18h pour partager une pastèque dans mon bureau » ? Prévoyez pour 15, s’il n’y a pas assez ce n’est pas grave, vous ajusterez la prochaine fois.

  • Make it green mais bon : vous êtes revenu de vacances très healthy connectés ? vous n’ignorez plus rien des 10 commandements du « mangez responsable » ? Fair enough ! mais devez-vous vraiment forcer vos invités à apprécier la soupe d’herbes péruviennes, la salade algues-tofu grillé et l’émulsion de pois chiches au thé matcha ?

  • Make it friendly : fuyez tous les « ismes » (le véganisme, le sharisme, le sugarfreeisme, le pleineconsciencisme…) préférez le friendly. Un cocktail Green Friendly ? des légumes, des fruits et une tarte au chocolat blond ! Un cocktail Casher Friendly ? pas de porc, pas de fromage, pas de crustacés mais un joli tataki de bœuf. Un buffet sugarfree ? avec quelques cornes de gazelle ! Essayez, le « friendly » c’est une philosophie anti-ismes qui marche pour pas mal de choses et qui surtout va permettre à chaque invité de trouver son bonheur.

  • Make it slow : slow food, slow management. Prenez le temps de vous attarder avec vos invités, parlez et faites parler, de séries, de livres, des vacances, des JO, de cuisine…

  • Enjoy !

#recevoirenentreprise

12 vues
bottom of page