top of page
  • Annamel

Comment bien recevoir en Entreprise



  • Déterminez le « food code » de votre évènement. Comme un vêtement pour une soirée, la nourriture a un style qui doit être cohérent avec le message que vous voulez faire passer. En ambiance Start up, le bar à bagels et le bar à bonbons ont leur place. Si vous recevez vos grands patrons pour un bilan annuel de votre activité, il faudra viser plus sobre. Attention au monocode (par exemple, menu sushis) car vous risquez de laisser des participants affamés et mécontents.

  • Soignez la présentation car elle signe la considération que l’invitant a choisi de marquer à ses invités. Mais pas trop. Beaucoup de cocktails sont « jolis mais pas bons », « haut de gamme dans la forme et le prix mais bas de gamme dans le goût ». Choisissez des recettes simples mais raffinées, favorisez une carte tournée sur le produit brut, retour à une cuisine non chichiteuse mais qui valorise l’authenticité, le « de saison », le locavore…

  • Préoccupez-vous de l’équilibre nutritionnel. Les gens veulent manger équilibré et léger même dans un cocktail pro. Travaillez des formules sinon « light » du moins non culpabilisantes pour les calories absorbées malgré soi dans un contexte professionnel où il est compliqué de se distinguer en ne mangeant pas. Proposez des soupes, jus de fruits frais, légumes, corbeille de fruits. L’idée est de faire sain, simple et bon. A l'issue de ce repas, on doit être capable de travailler sans se sentir coupable d’avoir cassé son régime ou même simplement lourd d’avoir trop et mal mangé.

  • ​Pensez à la mixité religieuse et ethnique de vos équipes : de plus en plus de gens ne mangent pas de porc, pas de viande, pas de poissons, ont des allergies alimentaires, sont au régime, enceintes ou autres… et veulent savoir ce qu’il y a dans des préparations trop souvent peu lisibles. Veillez à une signalétique des aliments, à la fois discrète, élégante et claire.

  • Veillez au "safe eating", cad à la praticité de ce que l’on mange. Tout ce qui est chaud, en sauce, avec de la crème est susceptible de créer des dégâts difficilement supportables dans un contexte professionnel. Outre la judicieuse mais accessoire fourniture de lingettes détachantes, il faut favoriser les contenants et des couverts anti accidents (cuillères pré remplies, vérines, de contenants autosuffisants). Une tâche sur votre chemise blanche ne fera sûrement pas bon ménage avec la présentation sur laquelle vous planchez depuis des semaines.

Illustration : le banquet des dieux, fresque de Raphaël, Villa Farnesina, Rome

#recevoirenentreprise

11 vues
bottom of page